Rechercher dans ce blog

2014/08/19

Los Masos / Canigou

24 km - 1815 m dénivelée positive - 9h45 au total - top25 2349 ET "massif du Canigou" - 54 km depuis Perpignan - altitude comprise entre 1044 m et 2784 m.

Projet rêvé pendant 1 an et décidé en 5mn la veille, suite à une fenêtre météo acceptable: départ du petit parking situé à Los Masos, juste au-dessus de Valmanya, à 7h30.

à 1044m, nous commençons par un tout petit morceau de goudron avant de prendre le GR 36 par le bois des Patriques: très belle montée toute en forêt de hêtres et de résineux

avec de temps en temps une échappée sur le massif du Canigou

avant d'atteindre le ras de Prat Cabrera (1739m), premier tiers de notre ascension

c'est un carrefour de sentiers: Valmanya, Los Masos, Tour du Canigou, Cortalets par la piste, Cortalets par la variante du GR10

et c'est cette variante Gr10, Tour du Canigou, que nous avons choisie pour la montée: sentier balisé GR, balisage parfois en pointillés; nous faisons très attention car nous avons eu plusieurs mises en gardes contre une possibilité de se tromper

nous montons, mais la pente n'est pas très régulière

le paysage, lui, est somptueux! nous apercevons, au-delà d'un petit col, le ras des Cortalets (parking), et même le Bugarach sur la droite au loin

quand nous passons près des vestiges de l'accident d'avion, nous avons la certitude d'être sur le bon chemin

c'est un Dakota assurant la liaison Londres-Perpignan en 1961, avec 34 personnes à bord, qui s'est écrasé sur cette face nord du Barbet, en raison d'une puissance insuffisante de l'émetteur de Toulouse

nous arrivons rapidement au refuge des Cortalets, 2ème tiers de la montée

subitement, nous commençons à voir du monde... nous repérons la source: ce sera pour la descente

c'est un beau refuge (2150m), juste au pied du Canigou (2784m)

nous gravirons le Canigou par le côté caché (pic à droite des sapins)

nous suivons le Gr; les balises sont superbes et rappellent la richesse en minerai de fer du massif
nous longeons la crête du Joffre et voyons le sentier que nous allons prendre

Comme souvent, il y a foule au sommet, et on n'entend que peu de français...

l'arête du Quazémi, les Tres Estelles, le col de Mantet; la vallée du Cady, la vallée de la Têt au fond.

2 fourmis bien équipées pour l'escalade progressent vers le sommet du Canigou par l'arête du Quazémi

la croix est vierge de cadenas, mais pas de rubans divers, peu après la célèbre course du Canigou (1er weekend d'août) à noter que pas un seul gps ne nous donne l'altitude exacte du pic, soit 2784m! Il manque même 80m à l'un..

mais après 1h passée sans nous en rendre compte, il est temps d'entamer la descente, par le même itinéraire qu'à la montée, jusqu'aux Cortalets (2150m) où nous nous ravitaillons en eau fraîche: un vrai bonheur!

peu avant le ras, des buggies attendent sagement: ils nous dépasseront sur la piste

au parking du ras des Cortalets (2055m), nous prenons la piste sur la droite et sommes bien étonnés de trouver autant de véhicules de tourisme! Finalement, l'accès par la piste aux Cortalets n'est pas du tout fermé. Pour rappel, ce sont 22km de piste, pas en très bon état avec ornières, pierres et rochers (1h30)

le pic du Canigou est presque caché derrière les sapins

la piste nous mène directement au ras de Prat Cabrera (1739m): à peine plus long que la variante du GR de ce matin; permet de bien avancer et favorise la convivialite

nous allons prendre la descente par le GR36 vers Valmanya dans un 1er temps,

l'aval de la vallée de la Lentilla est nettement plus lumineux que l'amont

nous retrouvons la piste juste avant d'emprunter le sentier de descente

et de retrouver Los Masos! Le plus gros souci de cette magnifique journée a été les mouches envahissantes quasiment dans tout le bois des Patriques! L'orage menace...


Très belle randonnée qui peut se faire en version un peu moins sportive , sur 2 jours, grâce au Chalet des Cortalets.
à noter: dans un souci d'allègement et pour mettre toutes les chances de notre côté, pas d'appareil photos cette fois, uniquement le téléphone...



Aucun commentaire: